Psst. Sign in to make all advertisements disappear.

Augmentations de loyer 2017: le Quiz

Published on by Hélène Chebroux
Filed under: Français, Locataires

Locataires, entre 3 à 6 mois avant la fin de votre bail, vous devriez recevoir un avis de renouvellement avec (possiblement) un avis d’augmentation de loyer. Assurez-vous de bien en comprendre les tenants et aboutissants.

Voici donc pour vous aider, quelques questions que les locataires se posent relativement à leur augmentation de loyer annuelle :

Je peux contester mon augmentation de loyer

VRAI. Vous pouvez le faire si vous pensez qu’elle est exagérée. L’idée n’est pas de passer outre, mais bien de se faire imposer une augmentation qui soit juste et surtout justifiée. Avec l’inflation normale des prix et la hausse des taxes municipales, il est normal de se voir demander un pourcentage d’augmentation sur votre loyer de l’année à venir.

Pour avoir un ordre d’idée, n’hésitez pas à aller vous renseigner sur le site de la Régie du Logement. Un outil de calcul est désormais disponible, avec des exemples de calcul pour vous guider.

Typiquement, si vous avez un loyer autour de 1000$, votre augmentation devrait être de quelques dizaines de dollars, 10, 15 ou 20 au maximum. Pour vous augmenter plus que ça, votre propriétaire devra vous fournir la preuve que certaines réparations majeures ou touchant les aires communes ont été effectuées dans votre bâtisse.

Au final, bonne nouvelle, votre propriétaire ne pourra pas vous augmenter d’un montant aléatoire, il devra être en mesure de vous fournir des documents qui expliquent cette augmentation. Vous avez dans tous les cas tout intérêt de discuter de cela ensemble.

Si je ne suis pas d’accord avec l’augmentation de loyer, je peux le faire savoir à mon propriétaire simplement en ne donnant pas suite à l’avis que j’ai reçu

FAUX. Faites bien attention car en ne donnant pas de réponse, vous êtes réputés avoir accepté l’augmentation. Vous devez donc lui répondre pour pouvoir la contester, et ce, moins d’un mois à partir de la réception en main propre de l’avis.

Je peux demander à la Régie de fixer mon loyer

VRAI, si vous n’arrivez pas à trouver une entente avec votre propriétaire, vous pouvez déposer un dossier et demander à la Régie de fixer votre loyer. Cependant, prévoyez des frais de dossier, ceux-ci sont inévitables dans ce cas…

L’avis donné par mon propriétaire peut être verbal

FAUX, cet avis doit non seulement être écrit, mais aussi prouver la date à laquelle vous l’avez reçu pour que vous puissiez calculer votre mois de plus pour accepter ou refuser l’augmentation et la reconduction du bail.

 

Pour votre info : Si vous signez pour la première fois un bail avec un locataire, vous pouvez obtenir en ce qui a trait à votre augmentation de loyer une information de choix lors de la signature de celui-ci. En effet, sur la dernière page des nouveaux baux (depuis 2015), il est indiqué à la section G le prix le plus bas payé au cours des 12 derniers mois. Cela vous donne donc une bonne idée de ce qui vous attendra l’année suivante (à la fin de votre nouveau bail).

 

Sources :

http://www.quebechebdo.com/Actualites/2017-01-21/article-4722968/Loyer%3A-pas-destimation-des-augmentations-par-la-Regie-du-logement/1

 

Hélène Chebroux est courtier immobilier résidentiel et oeuvre dans l’immobilier depuis 8 ans : désormais affiliée à Via Capitale du Mont-Royal et détentrice d’une Maîtrise en Gestion obtenue à HEC Montréal, ses activités professionnelles sont aujourd’hui guidées par des valeurs de développement durable et d’éco-responsabilité.