Comment améliorer l’efficacité énergétique de votre logement ?

Mar 15, 2017 by Should You Rent?
(Updated on Sat, Jun 9, 2018 2:23 PM)

Comment améliorer l’efficacité énergétique de votre logement ?

Voici quelques conseils afin d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement : que vous soyez locataire ou propriétaire, les économies d’énergie auront des retombées bénéfiques sur vos factures. Aussi, plus votre logement sera durable dans le temps, plus de valeur il prendra.

Le chauffage

Favorisez le chauffage passif en premier lieu : le soleil qui entre dans votre logement contribue évidemment à le chauffer de manière naturelle. Assurez-vous de choisir une orientation idéale (ouest ou nord si possible), une fenestration la plus grande possible (pour les locataires, laissez vos rideaux ouverts le plus possible dans la journée). À moins que votre système de chauffage ne soit "au bout du rouleau", ne le changez pas de manière systématique, car cela aura évidemment un impact écologique. C’est comme changer sa voiture à carburant pour une voiture électrique alors qu’elle fonctionne encore très bien : attendez d’avoir réellement besoin de changer, et à ce moment-là seulement, considérez vos alternatives. À cet effet, favorisez l’énergie électrique, versus les énergies fossiles. C’est celle qui est la plus respectueuse de l’environnement. De plus, les plinthes ou convecteurs électriques sont des systèmes de chauffage très faciles d’entretien. Munissez-vous de thermostats électroniques programmables (idéalement un dans chaque pièce) permettant d’ajuster la température en fonction des besoins : faites attention de ne pas les installer près d’une source de chaleur, ce qui pourrait fausser les données. Une température de base de 19 degrés est conseillée. Ce système permet un confort optimal et une économie d’énergie substantielle.

La ventilation et la climatisation

Qui dit appartement bien ventilé, dit appartement mieux chauffé. Au Québec, le ventilateur récupérateur de chaleur (VRC) est obligatoire pour la construction d’une maison neuve. Il permet de transmettre la chaleur de l’air vicié à l’air neuf entrant, réduisant ainsi les besoins en chauffage. La ventilation régule aussi l’humidité : si celle-ci est trop faible ou trop forte, cela peut créer un inconfort thermique. Si vous avez absolument besoin de climatisation, choisissez des systèmes hybrides (2 appareils en 1) comme les thermopompes, qui s’adaptent à vos besoins autant en chauffage qu’en climatisation.

L’isolation et l’étanchéité

En isolant mieux votre appartement, la chaleur ne s’échappera pas ! Quelques éléments à vérifier lors de l’achat ou de la location d’un logement : chercher la présence de fissures et de taches d’humidité, détecter les courants d’air venant du cadre des portes et fenêtres en passant un briquet ou une feuille de papier devant (des systèmes de double vitrage sont un bon basique, une couche d’isolant est à rajouter si besoin), vérifier que les murs du sous-sol ne soient pas humides. Pour les propriétaires locateurs ou vendeurs, n’hésitez pas à demander un test d’infiltrométrie en amont afin de ne pas avoir de surprises et auquel cas, de savoir quoi améliorer avant la mise en marché de votre logement.

Bien choisir ses électroménagers

Choisir ceux qui sont homologués EnergyStar, ou une cote Energuide la plus faible possible. Ces appareils consomment beaucoup moins, et cela se reflète au bout du compte, sur la facture d’électricité.

  • Laveuse : évitez les "heures de pointe" pour les lessives, soient entre 6h et 9h et entre 16h et 20h. Évitez les cycles longs et les prélavages.
  • Lave-vaisselle : attendre qu’il soit entièrement plein.
  • Sécheuse : ne l’utilisez pas systématiquement ! En plus d’être nocive pour vos vêtements, elle consomme beaucoup. Parfois, faire sécher le tout sans sécheuse donne un tout aussi bon résultat, à part si vous êtes pressés bien sûr.

L’éclairage

  • Ici aussi, privilégiez la lumière naturelle !
  • Toutefois, la consommation des ampoules fluocompactes, DEL ou halogènes est inférieure à celle des ampoules à incandescence classique. Si possible, choisissez celles qui sont certifiées EnergyStar.
  • Installer des gradateurs si possible.
  • Évitez les interrupteurs allumant plusieurs lampes d’un coup.
  • Évitez les plafonniers et les lampes dirigées vers le plafond.
  • Et bien sûr, éteignez les lumières lorsque vous n’êtes pas dans une pièce !

Attention aux charges fantômes

Débranchez les appareils lorsqu’ils sont éteints, ne les laissez pas en veille. C’est une bonne habitude à prendre qui vous fera économiser beaucoup.   Sources : HydroQuebec EcoHabitation - Choisir son chauffage EcoHabitation - Electroménagers   Hélène Chebroux est courtier immobilier résidentiel et oeuvre dans l'immobilier depuis 8 ans : désormais affiliée à Via Capitale du Mont-Royal et détentrice d'une Maîtrise en Gestion obtenue à HEC Montréal, ses activités professionnelles sont aujourd'hui guidées par des valeurs de développement durable et d'éco-responsabilité.

Comments (0)

No comments have been published yet!

Leave A Comment